Pourquoi il faut respecter les standards du web

Le plus souvent, le but d’une entreprise qui a un site en ligne, c’est de proposer un service. Pour certaines personnes, il vaut mieux proposer un bon service à 92 % de ses utilisateurs qu’un service moyen à tout le monde… Comprendre : il vaut mieux favoriser les utilisateurs d’Internet Explorer, puisqu’ils sont majoritaires. Et peu importe si ça rend le site difficilement accessible pour ceux qui n’utilisent pas ce navigateur, puisqu’ils représentent moins de 10 % du marché.

Le web a été crée pour échanger des informations, indépendamment des logiciels que chacun utilise sur sa machine. En effet, il existe différents systèmes d’exploitation : Windows, Mac, Linux… Et sur un même système, il existe des outils différents : par exemple, les suites Microsoft Office et OpenOffice.

Tim Berners-Lee est le concepteur des premiers préceptes du web. Il explique très bien la situation : « Je mène un combat depuis les débuts du web afin qu’il soit ouvert, pour que quiconque puisse afficher des pages web avec n’importe quel navigateur et ce, quelque soit le système d’exploitation utilisé. C’est l’essence même du web, dans lequel beaucoup de personnes ont investi énergie et créativité. »

Vers le milieu des années 90, le web se développe de plus en plus. Apparaît alors un nouvel acteur, Microsoft. Leur stratégie, c’est le contraire de l’ouverture. Ils ont même un slogan évocateur utilisé en interne : “Embrace, extend and extinguish” (« Adopte, étend et étouffe »).

Confronté à ce nouveau service, complètement ouvert, Microsoft va peu à peu lui rajouter des extensions propriétaires. C’est-à-dire des nouveautés qui sont réservées à ceux qui utilisent son navigateur. Elles ne marcheront pas du tout chez les personnes qui n’utilisent pas Internet Explorer, ou bien elles ne s’afficheront pas comme le webmaster le désire.

Par conséquent, les webmasters qui choisissent d’utiliser ces extensions sur leur site incitent fortement les utilisateurs à utiliser Internet Explorer. Donc, s’il y a de plus en plus de monde sous Internet Explorer, les webmasters sont de plus en plus incités à assaisonner leur site à la sauce Internet Explorer. Et les sites marchent de moins en moins bien avec les autres navigateurs…

Pourtant, il existe depuis les débuts du web un consortium chargé de superviser l’évolution du web : le W3C. Leur but est de définir des standards clairement établis, afin que tout le monde puisse les utiliser. C’est le contraire d’extensions peu à peu rajoutées dans les différents clients, qui sont incompatibles entre elles et qui rendent la navigation sur le web très contraignante.

Le respect de ces standards présentent de nombreux avantages, mais le plus important reste la facilité de maintenance des pages ainsi produites.

En effet, si on ne les respecte pas, il faut mettre à jour son site dès que les navigateurs changent la manière dont ils gèrent leurs extensions : puisqu’elles ne sont pas standards, leur gestion est entièrement contrôlée par celui qui les met en place. Microsoft, en l’occurrence.

Alors qu’avec des pages conformes aux standards, il n’y a pas à se soucier du navigateur utilisé par l’internaute. Si ce dernier est conforme aux recommandations du W3C, les pages web s’affichent de manière correcte.

En fin de compte, l’argument de l’omniprésence d’Internet Explorer est maladroit. Tout bouge très vite en informatique. En 1997 et 1998, Netscape Navigator régnait en maître sur le domaine des clients web. Or, 5 ans plus tard, il ne possédait même plus 20 % du parc…

D’ailleurs un petit nouveau, Mozilla Firefox, grignote de plus en plus le parc d’Internet Explorer. Sorti il y a 6 mois, il en est déjà à plus de 10 % au niveau mondial, et on observe des pointes à 15 % en Europe par exemple. Je vous encourage à l’essayer vous aussi.

Aujourd’hui, Internet Explorer est largement majoritaire. Mais qui peut dire ce qu’il adviendra dans 5 ans ? Dans 10 ans ?

3 Comments

  1. Greg dit :

    Salut Aurélien, c’est Greg. Je suis d’accord avec ce que tu dis sur Microsoft, à certains niveaux, je patauge dedans.

    Et essayer Firefox, c’est l’adopter ;).

    Greg

  2. teanager dit :

    internet explorer à des avantages, mais ses avantages sont aussi liés à des inconvénients.

    Je m’explique. Internet explorer est le navigateur actuellement le plus connu. Des sites webs ont des parties qui ne sont accessible que par Internet Explorer. Exemple : E-soccermania. Les parties sur les statistiques ont été faites à l’aide d’un logiciel JAVA qui n’est pas accéssible par Firefox. Je ne l’invente pas, ceci m’a été rapporté par le webmaster du site.

    Mais les inconvénients, c’est qu’il y a beaucoup plus de virus que sur Firefox. A un moment, je n’avais même pas besoin d’Antivirus. Je ne parle bien sur pas des virus qui infecte un site en particulier.

    Tous les hauts et les bas, qui feront très bientôt marcher la concurrence et ainsi, abaisser les tarifs microsoft et autres. Sinon, il y aura la même sanction que France Telecom. Il faut s’adapter, sinon, on meurt. C’est comme ça et pour le bien de tous.

    J’espère que prochainement, plusieurs navigateurs feront leur apparitions.

  3. Lex Luthor dit :

    teanager tu poses mal la problématique, voir même tu la pose à l’envers.

    je te cite : « Des sites webs ont des parties qui ne sont accessibles que par Internet Explorer. Exemple : E-soccermania. Les parties sur les statistiques ont été faites à l’aide d’un logiciel JAVA qui n’est pas accéssible par Firefox. Je ne l’invente pas, ceci m’a été rapporté par le webmaster du site. »

    ce n’est pas de la faute de firefox si ton site n’est accessible que par IE, mais bien l’inverse. Si on prend une image (j’aime bien argumenter par l’image), nous avons des autoroutes accessibles à toutes les voitures. Imagine demain qu’une des société d’autoroute développe un véhicule et rendent ses autoroutes accesbiles uniquement à ses véhicules. Tu fais quoi ? Perso, je ne change pas de véhicules mais je gueule. Microsoft n’a jamais voulu respecter des standard acceptés par tous mais a développé ses propres standards. Voilà entre autre pourquoi certains sites sont inaccessible à ceux qui n’utilisent pas IE. Perso je fais sans… Ainsi Virgin ne permet pas sont accès à son catalogue si tu utilises autres chose qu’IE. Quand je suis sous linux je fais comment ? combien meme j’ai windows, je ne vois pas pourquoi je devrais êtres sous cet OS et avec un navigateur spécifique pour pouvoir profiter de leur catalogue. Du coup, j’ai écrit à Virgin qu’ils pouvaient aller se faire… (enfin pas dans ces terme mais c’est la même chose) et que j’achèterai ailleurs.
    Après à eux de voir …

    Pour finir il y a un autre navigateur très sympa : Opéra qui a déjà pas mal de bouteille et qui est totalement gratuit maitenant mais tu auras surement les même soucis qu’avec Firefox…

    Mais comme tu le dis , qu’il en vienne d’autres !

Répondre à Lex Luthor Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *